Notre équipe présidentielle

Graham Stoker

Candidat à la Présidence de la FIA

Graham Stoker a été impliqué dans la gouvernance du sport automobile pendant la majeure partie de sa carrière. Après avoir obtenu son diplôme de pilote de la Ian Taylor Racing School et de la Winfield Elf Motor Racing School en France, il a rejoint l’instance dirigeante du sport automobile britannique, la Royal Automobile Club Motor Sports Association (aujourd’hui Motorsport UK) en 1985, puis est devenu le premier président des Commissaires permanents du Championnat britannique des voitures de tourisme de 1995 à 2001.

Il est devenu coprésident de la Motor Sports Association en 2001 lorsqu’il a été élu Président du Motor Sport Council et membre d’office du conseil d’administration. Il a rejoint la FIA la même année lorsqu’il a été élu à la Cour d’appel internationale et, en 2004 à Rome, il a été élu au Conseil mondial du sport automobile de la FIA en tant que membre titulaire pour le Royaume-Uni.

Il est également membre du Sénat, coprésident du Fonds d’innovation et président de la Commission de financement du sport, président du Groupe de travail sur le Code international du sport, coprésident de la Commission d’examen des statuts et administrateur honoraire de la Fondation de la FIA. Il est membre de la Commission de l’environnement et du développement durable de la FIA et a accordé une accréditation environnementale à de nombreux participants. Il représentera la FIA à la prochaine Conférence COP 26 des Nations Unies.

Il est Président délégué pour le sport de la FIA depuis octobre 2009. Il est le représentant du Royaume-Uni au Conseil mondial du sport automobile de la FIA.

Il représente la FIA au GAISF, l’association reconnue par le CIO des Fédérations sportives internationales dont le siège est à Lausanne. Il travaille en étroite collaboration avec d’autres fédérations sportives importantes comme la FIM, l’UIM et la FAI et il représente la FIA Sport au Congrès sportif de l’UE, et  au sein d’autres réunions internationales.

Stoker reste membre honoraire du Conseil du sport automobile du Royaume-Uni, ainsi que membre honoraire du British Automobile and Racing Club et du Royal Irish Automobile Club. Il est aussi mécène de l’association F1 in Schools.

Stoker est un expert juridique reconnu en droit du sport et membre de longue date du groupe de résolution des litiges sportifs au Royaume-Uni. Il a statué de nombreux litiges dans le domaine du sport, y compris l’affaire de la sélection de l’équipe anglaise aux Jeux du Commonwealth. Fort d’une expérience en matière de lutte contre le dopage en tant qu’ancien Président de la Commission antidopage de la FIA. C’est également un expert en gouvernance sportive internationale.

Il est membre de longue date du Club des Membres Fondateurs, du Royal Automobile Club et ancien membre du Comité des politiques de la Fondation RAC. Membre du Barreau en droit de l’environnement du Royaume-Uni, il possède une solide expérience des politiques de transport et d’environnement ayant participé à de nombreuses enquêtes publiques au Royaume-Uni et à la Chambre des communes. Il est également membre du Parliamentary Bar Mess.

Stoker a suivi ses études à la London School of Economics et au London Institute of Advanced Legal Studies. Admis au barreau anglais, il a reçu le prix Winston Churchill, il est membre du Middle Temple et du Lincoln’s Inn, et un des plus grands avocats en matière de droit du sport et de droit international. 

Tom Kristensen

Candidat au poste de Président délégué au sport

Tom Kristensen est le pilote automobile le plus performant de l’histoire du sport automobile. Il est le seul à avoir remporté à neuf reprises les 24 Heures du Mans, dont six fois consécutives. L’ancien pilote Audi-Bentley et Porsche est également le seul à avoir remporté à 6 reprises les prestigieuses 12 Heures de Sebring. 

Pendant sa carrière, Kristensen a fait des compétitions en monoplace et en voitures de tourisme. Il a également été pilote essayeur en Formule 1. Cependant, sa renommée provient surtout de ses victoires en voitures de sport. Il remporte sa première victoire en 1997, puis de 2000 à 2002, il gagne trois fois consécutives les 24 Heures du Mans avec Audi Sport Team Joest. Il remporte une nouvelle victoire avec Bentley en 2003 avant de reprendre le volant pour Audi et gagner en 2004-05, 2008 et 2013. En 2013, il remporte également le Championnat du monde d’endurance FIA.

Après avoir pris sa retraite de la compétition en novembre 2014, Kristensen est resté très impliqué dans le sport automobile. Il est président de la Commission des pilotes de la FIA depuis 2015 et membre du Conseil mondial du sport automobile de la FIA. Il est également commissaire des pilotes de F1.

En 2014, Kristensen est anobli dans son pays d’origine, le Danemark, par Sa Majesté la Reine Margrethe II.

Thierry Willemarck

Candidat au poste de Président délégué à la mobilité

Thierry Willemarck est Vice-Président du Royal Touring Club de Belgique (TCB) et Président délégué de la FIA pour la mobilité. Pendant huit ans, il a été Vice-président chargé de la Mobilité pour la région I de la FIA sous la présidence de Werner Kraus, avant de lui succéder en tant que Président de la Région I en 2013. 

Fin 2017, il a été invité par Jean Todt à rejoindre son équipe en tant que Président délégué de la FIA pour la mobilité automobile et le tourisme. Il a dirigé le Comité d’audit de la région I, puis le Comité d’audit de la FIA, et en tant que membre de la Commission de révision des statuts, il a œuvré pour davantage de transparence et une meilleure structure de gouvernance au sein la FIA.

Avant de rejoindre le TCB, Thierry Willemarck a travaillé pour Continental Oil Company, occupant plusieurs postes aux Etats-Unis et en Suède. En tant que PDG de la filiale belge, il s’est occupé du commerce de détail, et a poussé la société à sponsoriser le sport automobile. L’écurie qu’il sponsorisait, a remporté le Championnat belge de voitures de tourisme catégorie 2 avec une Honda CRX, trois fois de suite. Il a obtenu son premier poste chez Castrol où, en tant que jeune ingénieur, il a participé aux recherches pour améliorer le lubrifiant Castrol RS utilisé sur les voitures de course.

Depuis qu’il a rejoint TCB en 2001, il a conduit l’organisation à une croissance significative de ses revenus grâce à l’innovation et à la diversification. L’attention n’est plus seulement focalisée sur les automobilistes, mais sur les usagers de la route en général. Le numérique est pris très au sérieux car il s’agit d’un moyen de servir les membres plus efficacement dans leurs besoins en termes de mobilité. « La mobilité en tant que service » est ainsi devenue une réalité, offrant une combinaison des moyens de transport.

Le lobbying en faveur d’une mobilité durable dans un environnement sûr constitue le leitmotiv du TCB. Dans un petit pays comme la Belgique, le TCB se rend bien compte de l’importance du partage et de la collaboration avec d’autres organisme du monde entier, notamment les Clubs automobiles. C’est la raison qui explique l’engagement marqué du TCB au sein de la FIA.

Willemarck est ingénieur industriel. Il est titulaire d’un diplôme en gestion et administration, d’un master professionnel de la Harvard Business School et d’un diplôme du MIT en stratégie. 

Brian Gibbons

Candidat à la Présidence du Sénat

Brian Gibbons est le directeur exécutif de l’association automobile de Nouvelle-Zélande (New Zealand Automobile Association-NZAA) depuis 1990, date à laquelle 15 clubs automobiles indépendants de Nouvelle-Zélande ont fusionné pour créer un seul organisme national. 

En 2009, Gibbons a été nommé Président délégué de la FIA pour la mobilité automobile et le tourisme, un poste qu’il a occupé jusqu’en 2017. En 2017, il a été nommé Président du Sénat de la FIA pour un mandat de 4 ans.

Avant de rejoindre la NZAA, Gibbons a occupé de nombreux postes financiers et de direction dans l’industrie automobile puis au sein de Boots Pharmaceuticals. Il est ensuite devenu directeur général d’AA Central, l’un des 15 clubs indépendants d’AA en Nouvelle-Zélande, où sa mission a consisté à encourager ces différents clubs à fusionner au sein d’une seule et même instance, la NZAA.

Depuis lors, son objectif est que la NZAA fournisse un service homogène dans tout le pays et que son nombre de membres augmente. Il a introduit au niveau des clubs, une nouvelle gamme de services pertinents pour les automobilistes, avec notamment : des permis de conduire, des assurances, des guides touristiques, des prêts, un programme de fidélité, des réparations techniques, des inspections de véhicule et des récompenses remises au secteur.

Cette diversification – associée à sa philosophie consistant à maintenir les tarifs des cotisations, à conclure des partenariats commerciaux stratégiques, à gérer la marque de manière efficace et le marketing de base de données – a permis à la NZAA de voir son nombre de membres plus que doubler pour atteindre 1,6 million pendant son mandat. La NZAA représente désormais 54 % des conducteurs néo-zélandais titulaires d’un permis de conduire – soit un foyer sur deux.

Gibbons occupe la direction du conseil d’administration de plusieurs filiales et de joint-venture de la NZAA. Il est titulaire d’une licence de commerce et d’administration obtenue à l’Université Victoria de Wellington ainsi que d’un diplôme d’expert-comptable. Il est également membre de l’Institut néo-zélandais de gestion en plus d’être juge de paix.